The Lone Ranger : Johnny l’indien

de le 03/10/2012
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

The Lone Ranger c’est le second projet pharaonique de Disney après John Carter. Si le film d’Andrew Stanton a été lamentablement sacrifié à cause de sombres luttes intestines, celui de Gore Verbinski partait sous un soleil bien plus radieux. Jusqu’à ce que de vilaines rumeurs de gros dépassements de budget pointent le bout de leur nez.

A côté du succès colossal des comédies Marvel qui assurent au studio aux oreilles de Mickey une rente rassurante, c’est un peu le chaos du côté des grosses productions. On a tous assisté à la triste mise au placard du formidable John Carter en même temps qu’apparaissaient les premières rumeurs concernant de gros problèmes sur le tournage de The Lone Ranger. Le projet à priori sans risques dans lequel se retrouve la dream team de la saga Pirates des Caraïbes (Gore Verbinski + Johnny Depp + Jerry Bruckheimer + Disney = un peu plus de 3.7 milliards de dollars de recettes) est une adaptation d’une série de westerns radiophoniques puis télévisuels diffusés dans les années 30 puis 50 aux États-Unis où elle est parfaitement ancrée dans la culture populaire. A tel point que le personnage, sorte de Robin des bois du far west, a été l’objet de nombre d’adaptations en séries TV, films, romans, etc… Cette fois c’est un projet d’une toute autre ampleur car Disney a débloqué un budget pharaonique de 215 millions de dollars, quelques mois après avoir d’abord annulé la production qui se chiffrait autour des 260 millions.

Selon le Hollywood Reporter, de nombreux incidents survenus sur le tournage (une tempête de sable qui aurait détruit les décors, une blessure de Johnny Depp, la mort d’un technicien, la construction d’éléments en grandeur nature, dont des locomotives…) ont rallongé le tournage débuté fin février à une durée située entre 140 et 150 jours, ce qui est énorme, et un budget qui au final approcherait celui rejeté au départ. Une tuile donc, mais que le combo en or devrait logiquement transformer à condition de vendre correctement ce produit. Et à une époque où les westerns ne font plus tellement recette, ce n’est pas nécessairement gagné.

Concernant le film lui-même, après quelques photos rassurantes apparues ces derniers jours, c’est une première bande-annonce diffusée à la TV américaine qui vient d’apparaître. On y voit quelques belles choses, d’autres beaucoup moins (il va falloir trouver d’autres idées que le bullet time pour filmer des coups de feu peut-être…) mais on peut rester serein quant au respect de l’univers du western par Gore Verbinski qui avait réussi des merveilles avec Rango.

[nggallery id=53]

A noter que c’est Armie Hammer qui incarne le Lone Ranger aux côtés de Johnny Depp dans la peau de Tonton l’indien, que le casting de seconds rôles est plutôt savoureux (William Fichtner, Tom Wilkinson, Helena Bonham Carter, Barry Pepper…), que c’est la team derrière les Pirates des Caraïbes qui s’est chargée du scénario, que c’est l’irrégulier Bojan Bazelli qui est à la photographie et que, last but not least, c’est le grand Jack White qui compose la bande originale.

The Lone Ranger sortira en France le 7 août 2013.