Sin City – A Dame to Kill For : premier teaser

de le 07/03/2014
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

sin-city-a-dame-to-kill-for-posterPresque 10 ans après un premier Sin City qui aura fait grosse impression, jusqu’à installer Robert Rodriguez dans l’improbable fauteuil d’un « auteur », et qui aura permis au grand public de découvrir Frank Miller, voici que débarque le très attendu Sin City – A Dame to Kill For qui se montre enfin dans un premier teaser. Aucune surprise à l’horizon.

Bénéficiant d’une impressionnante hallucination collective lors de sa présentation au festival de Cannes, puis lors de sa sortie en salles, l’ensemble de la presse y voyant une œuvre cinématographique visionnaire (le tournage exclusivement sur fond vert n’apportait strictement rien à celui de Star Wars Épisode 1 sorti 6 ans plus tôt) et une adaptation extrêmement fidèle à l’œuvre de Frank Miller, qu’elle découvrait sans doute, Sin City reste pourtant un film relativement sympathique. Bien trop long, boursouflé, plutôt laid, le « chef d’œuvre » de Robert Rodriguez reste un film de branleur qui confond adaptation et transposition bête et méchante, mais qui bénéficie de quelques coups d’éclats, dont une séquence brillante mise en scène par Quentin Tarantino (aka l’homme présent dans tout ce que Rodriguez a fait de moins pire). Mais surtout, en n’apportant rien à l’œuvre de Miller, en se contentant d’en récupérer le découpage et les plans, il n’a pas réussi à la dénaturer. Il est donc impossible de détester Sin City le film en aimant Sin City la bande dessinée, car c’est exactement la même chose. Le tour de passe-passe a fonctionné, Robert Rodriguez a été qualifié de visionnaire avec une grossière transposition et sans rien créer. Ça s’applaudit.

10 ans plus tard, il revient et risque bien d’être à nouveau présent sur la Croisette avec Sin City – A Dame to Kill For, adapté du titre éponyme de Frank Miller, et dont le premier teaser ci-dessus ressemble avant tout à un assemblage de scènes coupées du premier film. En 10 ans d’évolution des technologies du cinéma, rien n’a changé chez Robert Rodriguez et le film a exactement la même gueule que le précédent. Seuls changements évidents, le casting, avec un nouveau tour de force du texan qui rassemble, en plus de Jessica Alba, Mickey Rourke, Rosario Dawson et Bruce Willis, des nouveaux noms qui en imposent : Joseph Gordon-Levitt, Josh Brolin, Eva Green, Jeremy Piven (qui remplace Michael Madsen), Ray Liotta et bien d’autres. C’est toujours co-écrit et co-réalisé avec Frank Miller, avec cette fois une intervention de William Monahan pour améliorer le script, ce qui annonce une écriture sans doute plus maîtrisée. Pour le reste, c’est à peu près la même chose et il n’y a donc rien de bien excitant dans ce projet.

Sin City – A Dame to Kill For sortira aux USA le 22 août 2014.