Programme du NIFFF 2016

de le 17/06/2016
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Cette année, Filmosphère a décidé de se rendre en Suisse, plus précisément à Neuchâtel, pour s’exiler cinématographiquement vers le NIFFF ! La 16ème édition exceptionnelle du festival de films fantastiques se déroulera du 1er au 9 juillet et son équipe a enfin annoncé son contenu très attendu.

L’événement sera bien évidemment la venue du maître. John Carpenter est l’invité d’honneur du NIFFF en 2016. Une belle rétrospective rassemblant 18 films lui sera consacrée, mais surtout il livrera le 6 juillet, sur scène, un concert exclusif qui devrait satisfaire tous les fans de ses bandes originales que de ses derniers albums, les Lost Themes I et II.

L’ouverture se fera sous la baguette de Gillian Anderson qui conduira l’Ensemble Symphonique Neuchâtel durant la projection de Häxan, film suédois des années 1920 réalisé par Benjamin Christensen sur une histoire de sorcières.

La compétition internationale nous promet un beau tour du monde, en comptant le Detour de Christopher Smith, le très intrigant Swiss Army Man avec Daniel Radcliffe ou le Grave de Julia Ducournau qui avait fait parler de lui au Festival de Cannes.

Compétition internationale :

February, d’Osgood Perkins

Creative Control, de Benjamin Dickinson

Detour, de Christopher Smith

Girl Asleep, de Rosemary Myers

Grave, de Julia Ducournau

Lo Chiamavano Jeeg Robot, de Gabriele Mainetti

Los Parecidos, d’Isaac Ezban

Miruthan, de Shakti Soundar Rajan

Parents, de Christian Tafdrup

Swiss Army Man, de Daniel Scheinert et Dan Kwan

The Lure, d’Agnieszka Smoczyńska

The Transfiguration, de Michael O’Shea

Trash Fire, de Richard Bates Jr.

Under the Shadow, de Babak Anvari

Dans le désordre, nous aurons aussi la chance d’assister aux projections de Pride and Prejudices and Zombies de Burr Steers, au Yoga Hosers de Kevin Smith, au nouveau long-métrage d’Alex de la Iglesia Mi Gran noche, et au fameux blockbuster norvégien The Wave de Roar Uthaug qui sortira en France le 27 juillet.

Les fans de cinéma asiatique se réjouiront d’apprendre que les coréens The Priests et Seoul Station seront de la partie, ainsi que l’indien Psycho Raman du réalisateur des Gangs de Wasseypur et le carton de 2016 chinois, The Mermaid de Stephen Chow. Et oui, Hentai Kamen : The Abnormal Crisis, la suite du film de l’improbable super-héros japonais qui avait électrisé la foule du NIFFF, sera bien diffusée !

Au bord du lac, les projections en plein air proposeront quelques uns des Carpenter, mais aussi des hommages à nos chers disparus David Bowie (L’Homme qui venait d’ailleurs et Le Prestige) et Prince (Purple Rain).

La clôture se fera sous les couleurs de la Corée du Sud avec le sublime Mademoiselle de Park Chan-wook qui avait été en compétition à Cannes cette année.

Retrouvez toute la programmation et les informations nécessaires à propos du NIFFF sur leur site officiel.