TOUS LES ATICLES
 

Song to Song (Terrence Malick, 2017)

Pendant musical de Knight of Cups, Song to Song décline une dernière fois un cycle malickien orga...

La Petite princesse (Alfonso Cuarón, 1995)

Sorti aux USA en 1995 et dans l’anonymat le plus total, carrément privé de sortie en France...

The Revenant (Alejandro González Iñárritu, 2015)

Confirmant un virage spectaculaire au niveau de l’ambition devenue démesurée de son auteur,...

Birdman (Alejandro González Iñárritu, 2014)

Birdman, sous-titré “ou la surprenante vertu de l’ignorance”, est un ego trip monté comme u...

Ali (Michael Mann, 2001)

Souvent laissé de côté dans la courte mais dense filmographie de Michael Mann, Ali représente pou...

Gravity (Alfonso Cuarón, 2013)

Combien de films, depuis L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat, peuvent être vus ...

Les Fils de l’homme (Alfonso Cuarón, 2006)

Il n’y a pas plus beau cinéma que celui qui, sous couvert d’une démonstration de mise...

À la merveille (Terrence Malick, 2012)

Après un Tree of Life peut-être trop dense, trop imposant, pour être appréhendé immédiatement à s...

The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)

S’il ne devait rester en mémoire qu’un seul film attendu sur la Croisette cette année...

Le Nouveau Monde (Terrence Malick, 2005)

Première réjouissance, Malick n’a pas attendu 20 ans pour sortir un nouveau film, seulement...

Burn After Reading (Joel et Ethan Coen, 2008)

Difficile de pondre un nouveau film après l’extraordinaire succès (amplement mérité) de No ...