OBLIVION : Memory Report pour Tom Cruise

de le 09/12/2012
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Propulsé par David Fincher qui voit en lui une sorte d’héritier, l’architecte Joseph Kosinski avait déjà assuré avec un impressionnant TRON Legacy qui, derrière un propos un brin fumeux, déployait des trésors de mise en scène de l’espace. 3 ans plus tard, il est aux commandes d’un « Tom Cruise movie », ce qui pourrait le mettre sur orbite s’il réussit son coup avec Oblivion.

Oblivion n’a aucun rapport avec Elder Scrolls, c’est un projet original créé par Joseph Kosinski qui devait d’abord faire l’objet d’une graphic novel coécrite avec Arvid Nelson dont la publication a semble-t-il été annulée. Ou peut-être n’est-elle que repoussée. Quoi qu’il en soit, alors qu’il était envisagé pour un remake du Trou noir chez Disney, le prochain Joseph Kosinski est donc bien Oblivion, projet de science-fiction annoncé comme assez radical et qui va bénéficier du langage visuel plus qu’élaboré du créateur de TRON : l’héritage. Oblivion est annoncé comme un pur film de science-fiction comme on n’en voit plus, Arvid Nelson parle bien volontiers d’un héritage mêlant La Planète des singes de Franklin J. Schaffner, L’âge de cristal de Michael Anderson et, plus exigeant encore, 2001 l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick. A la vision des premières images ci-dessous, on comprend mieux ces références auxquelles il ne serait pas idiot d’ajouter Matrix tant il semble être question de complot et de réalité alternative, de manipulation des apparences et de société secrète.

Oblivion prend place sur une planète Terre méconnaissable et met en scène un homme qui va affronter son passé en même temps que son combat pour sauver l’humanité. Jack Harper est l’un des derniers réparateurs de drones sur Terre. Élément d’une opération massive visant à extraire les ressources vitales après des décennies de guerre contre les Scavengers, la mission de Jack est quasiment terminée. Vivant et patrouillant dans le ciel à des milliers de kilomètres au dessus du sol, son existence aigrie est tout à coup bouleversée lorsqu’il sauve une étrangère très attirante d’un vaisseau s’étant écrasé. Son arrivée déclenche une série d’évènements qui pousseront Jack à remettre en cause tout son univers et à porter le destin de l’humanité sur ses épaules.

Un héros qui ouvre enfin les yeux pour sauver les hommes, aucun doute que derrière ce postulat plutôt classique se cache un film aux enjeux métaphysiques denses (pas une nouveauté chez Kosinski, il suffit d’espérer qu’il est parvenu à mettre de l’ordre dans ses idées cette fois) mais une chose est certaine : le film sera beau. Qu’il s’agisse des quelques concept-arts ou de cette bande-annonce dévoilée ce matin, on peut espérer du très beau cinéma. Univers foisonnant et aride à la fois, mouvements complexe intégrant les notions d’espace, mythologie et monstres, de quoi renouer avec une science-fiction de qualité qui semble être le genre revenant en force en 2013. Entre Oblivion, Pacific Rim, Cloud Atlas et Elysium, il y a de quoi trépigner d’impatience.

[nggallery id=56]

Oblivion a été tourné entre les USA et l’Islande de mars à juillet 2012, en 4K grâce aux caméras Sony CineAlta et Red Epic, il ne sera pas converti en 3D et ce malgré son joli budget de 140 millions de dollars. Dans le rôle titre on trouve le nouveau grand fan des personnages s’appelant Jack, à savoir Tom Cruise, qui renoue avec la science-fiction 7 ans après La Guerre des mondes. A ses côtés n trouve un beau casting constitué de Morgan Freeman, Olga Kurylenko, Melissa Leo ou encore Nikolaj Coster-Waldau. Derrière la caméra, Joseph Kosinski sait à nouveau bien s’entourer avec Claudio Miranda à la photographie (DP sur L’étrange histoire de Benjamin Button, TRON : l’héritage et L’odyssée de Pi, rien que ça), James Clyne et Kevin Ishioka à la direction artistique (les gars ont bossé sur Avatar, Transformers, L’armée des 12 singes, The Fountain, A.I., Les Chroniques de Riddick…) et il a fait appel à Richard Francis-Bruce pour le montage (il a monté, entre autres, Seven, Les Evadés et Lorenzo). Et qui dit Joseph Kosinski dit nécessairement une bande originale d’exception et originale, et il fait cette fois appel au groupe M83 qui signe sa première bande-son pour le cinéma.

Encore un film qui semble né sous une bonne étoile, Oblivion sera distribué par Universal le 10 avril 2013 et s’annonce formidable.