Meilleurs vœux de cinéma pour 2012 !

de le 01/01/2012
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Une grande année ?

L’année 2011, assez exceptionnelle sur le plan du cinéma, est déjà derrière nous. C’est l’occasion, après le bilan dressé la semaine dernière, tout d’abord de vous souhaiter à toutes et tous le meilleur des mondes pour l’année qui commence, et ensuite de jeter un œil curieux vers ce qui nous attend dans les salles en 2012.

En quantité, sur le papier, beaucoup moins de films attendus que l’année dernière. En 2011 quasiment tous les auteurs majeurs se sont exprimés au cinéma, les festivals les plus importants ont débordé de grands films, alors que reste-t-il pour 2012 avant l’apocalypse ? Et bien pas mal de belles promesses. Quelques très grands réalisateurs devraient faire leur retour derrière la caméra, certains plus attendus que d’autres, certains sur des projets plus excitants que d’autres, certains risquent de faire trainer jusqu’à l’année prochaine… regardons de plus près ce qui nous attend de façon absolument pas exhaustive.

Les certitudes pour 2012.

Ceux-là, sauf contrariété de dernière minute, ont déjà une date de sortie avant le 31 décembre 2012. On les verra donc dans les salles, c’est sur et certain. Parmi eux, quelques très grosses attentes et de probables chefs d’œuvres.

Janvier

La France pourra enfin voir l’exceptionnel Take Shelter, la belle surprise de La Colline aux coquelicots, deuxième essai enfin réussi du fils Miyazaki, J. Edgar qui signe un beau retour aux affaires du fringuant Clint Eastwood et le formidable Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, signé d’un David Fincher en très grande forme. Au moins deux films là-dedans qui ont déjà de grandes chances d’orner les classements de fin d’année. Difficile de rêver meilleure entrée en matière.

Janvier c’est également le mois des Acacias, caméra d’or au dernier Festival de Cannes, d’Anonymous, essai très moyen de Roland Emmerich de laisser éteint son mode destruction massive, l’oubliable Intruders de Juan Carlos Fresnadillo, Sherlock Holmes 2 : Jeu d’ombres dont tout le monde se fout royalement et le réputé The Descendants d’Alexander Payne.

Février

En février nous pourrons rire aux éclats avec Tucker & Dale fightent le mal, célébrer nos retrouvailles avec Tony Kaye et son Detachment, vérifier si le duo Neveldine/Taylor a réussi le pari fou de Ghost Rider 2 : L’esprit de vengeance, enfin découvrir le Go Go Tales d’Abel Ferrara, voyager dans l’histoire du manga avec Tatsumi, assister aux débuts aux US de Daniel Espinosa avec Sécurité rapprochée ou encore se marrer avec Les Infidèles, probable gros succès de l’année.

Mais également quelques morceaux de choix, avec en premier lieu La Taupe de Tomas Alfredson, très grand film qui devrait faire date. On découvrira également le très attendu L’enfer des loups qui devrait encore asseoir Joe Carnahan parmi ceux qui comptent. Au programme également, l’étonnant Walk Away Renée de Jonathan Caouette, Extrêmement fort et incroyablement près de Stephen Daldry ou Martha Marcy May Marlene de Sean Durkin et la réputation flatteuse qui le précède. Sans oublier le grand Cheval de guerre de Steven Spielberg, l’immense Bullhead de Michael R. Roskam ou le prometteur Chronicle.

Mars

En mars l’évènement populaire sera la sortie de Hunger Games, mais le véritable évènement sera la sortie de John Carter, premier film live d’Andrew Stanton sur qui reposent de très grands espoirs. Un mois riche avec les sorties du génial Bellflower, de Saudade de Katsuya Tomita, de L’ombre du mal de James McTeigue qui s’intéresse à Edgar Allan Poe ou de Target de McG avec Tom Hardy.

Ce mois-ci marquera également le retour derrière la caméra d’un des meilleurs réalisateurs français, Florent Emilio Siri et son très attendu Cloclo. On pourra également découvrir Michelle Williams en Marilyn Monroe dans My Week with Marilyn de Simon Curtis ou Daniel Radcliffe dans La Dame en noir de James Watkins pour les espoirs de retour de la Hammer.

Avril

Le film du mois est une ressortie. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de celui qui fut longtemps le plus grand succès au box-office mondial, Titanic qui se paye un lifting 4k et un traitement en 3D qui s’annonce dantesque.

Mais avril c’est également la sortie de [REC]³ Génesis de Paco Plaza, Le Grand Soir de Benoît Delépine, Gustave Kervern, le film d’ouverture de Gerardmer 2012, Twixt de Francis Ford Coppola, Haywire de Steven Soderbergh, We Bought a Zoo de Cameron Crowe et Vous n’avez encore rien vu d’Alain Resnais.

On peut également s’attendre aux probables catastrophes des Avengers, du Mirror Mirror de Tarsem Singh et garder un œil sur Sans Issue de Mabrouk el Mechri ou bien entendu Sur la piste du Marsupilami d’Alain Chabat.

Mai

En attendant les annonces de Cannes, le moi de mai devrait être celui de Ridley Scott avec Prometheus qui pourrait se faire voler la vedette par le Dark Shadows de Tim Burton. Au même moment sortira Amour de Michael Haneke et Moonrise Kingdom de Wes Anderson. Petit mais beau programme.

Juin

À l’aube de l’été, quelques films assez attendus. The Dictator de Larry Charles avec Sacha Baron Cohen risque de faire du bruit, Jack le tueur de géants marquera le retour de Bryan Singer, Tom Cruise s’amusera dans Rock of Ages de Adam Shankman et ceux qui ne l’auront pas téléchargé pendant des mois pourront voir Jane Eyre de Cary Fukunaga.

Juillet

Un mois de juillet sous le signe du noir avec un affrontement très attendu entre The Dark Knight Rises, conclusion ultra attendue de Christopher Nolan et The Amazing Spider-Man, reboot improbable de Marc Webb.

Dans l’ombre des gros blockbusters, Susanne Bier dirigera Pierce Brosnan dans All You Need is Love, Timur Bekmambetov reviendra avec l’étrange Abraham Lincoln: Vampire Hunter tandis que les Farrelly tenteront un comeback avec The Three Stooges.

Août

Après l’obscurité, place à l’animation pour un mois d’août signé du studio Pixar qui revient avec Rebelle. En même temps, John Chu rameute Dwayne Johnson pour G.I. Joe 2: Retaliation. Août 2012 verra également le retour de Leos Carax avec Holly Motors.

Septembre

Jason Bourne reprendra du service avec The Bourne Legacy de Tony Gilroy tandis qu’Olivier Dahan nous livrera Les Seigneurs.

Octobre

Un mois déjà faste avec Argo, troisième film réalisé par Ben Affleck, Anna Karenina de Joe Wright et Le Guetteur de Michele Placido. Sans oublier le retour de James Bond cette fois sous l’oeil de Sam Mendes avec Skyfall, le nouveau film de Jacques Audiard avec son casting en or, De rouille et d’os, ainsi que le second Tim Burton de l’année, Frankenweenie, adaptation en long d’un de ses premiers courts métrages.

Novembre

Peu de films programmés pour l’instant mais quelques belles promesses avec The Gangster Squad de Ruben Fleischer avec Sean Penn et Ryan Gosling, 47 Ronin de Carl Erik Rinsch avec Keanu Reeves et la dream team des acteurs japonais mais surtout le gros morceau Gravity 3D d’Alfonso Cuarón dont la séquence d’ouverture s’annonce déjà incroyable.

Décembre

Pour l’instant la fin d’année 2012 sera celle de la Terre du milieu avec Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu en guise de cadeau de Noël. Mais il ne faudra pas oublier Life of Pi d’Ang Lee ou This is 40 de Judd Apatow.

Ceux qui devraient sortir mais on ne sait pas trop quand

Ceux-là, on ne sait pas trop. Ils ont de grandes chances de sortir en salles en 2012 mais pour l’instant ils n’ont pas de date fixée. Il y a de grandes chances qu’ils passent d’abord par les festivals. Parmi eux, de grosses attentes. On y trouve Les Possédés, nouveau film américain d’Ole Bornedal avec Jeffrey Dean Morgan, Miracle, le nouveau Kore-Eda Hirokazu, le premier essai de Pascal Laugier aux USA, The Secret, ou encore le très attendu Captive de Brillante Mendoza et Wrong de Quentin Dupieux. La bombe Kill List de Ben Wheatley (Sightseers devrait également sortir) devrait également refaire parler d’elle, tout comme Pen-ek Ratanaruang et son Headshot. Pour l’instant sous le radar, Oliver Stone devrait également faire parler de lui avec Savages pour lequel il a dirigé Aaron Johnson, Taylor Kitsch et Benicio Del Toro embarqués dans le milieu des cartels mexicains. Également attendu, Après mai d’Olivier Assayas et sa peinture des années 70 dans un lycée.

On attend également une date pour The Raid de Gareth Evans qui fait tant parler de lui, pour Django Unchained de Quentin Tarantino, pour The Grandmasters de Wong Kar Wai, ou bien entendu le chef d’œuvre génial programmé par les Wachowski et Tom Tykwer, Cloud Atlas. On peut également espérer une sortie pour Himizu de Sono Sion, Faust d’Alexandr Sokurov, Vampire de Shunji Iwai ou le dernier film de Johnnie To présenté à Venise : Life without principle.

Pas mal ce programme non ? Et vous, quelles sont vos attentes cette année ?