Les films à regarder en cas de blues

de le 27/12/2016
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

L’année 2016 se termine, Noël est fini et certains d’entre vous sont alors pris d’un petit coup de blues. Rien de mieux qu’un film qui vous fera rire ou vous mettra de bonne humeur. Voici une petite liste de longs-métrages qui sauvera vos journées moroses.

l arme fatale filmosphere

L’Arme Fatale 2 réalisé par Richard Donner

Surement la saga la plus aimé des cinéphiles. Pourquoi ? pour le duo d’acteurs, pour l’écriture, la réalisation, la magie qui est au rendez-vous du début à la fin. C’est fluide, les dialogues sont exquis, la direction d’acteurs l’est tout autant. A-t-on vu une meilleure bromance au cinéma ? Mel Gibson et Donald Glover sont indétronables. Et pourquoi le deuxième volet ? Tout simplement pour la scène des toilettes. C’est un moment qui marquera le cinéma, elle est très drôle mais aussi émouvante car les deux flics vivent un très beau moment. La réplique « 1,2,3 et on y va ou 1,2 et on y va » (dite au moment où l’agent Murtaugh doit se lever des WC) est tellement culte qu’ils l’ont utilisé au début de l’Arme Fatale 3. Avouons que « I’m Too old for this shit » reste la phrase la plus célèbre de la saga.

bliss filmosphere

Bliss réalisé par Drew Barrymore

Voilà un film frais qui ne ressemble à aucun autre. Servi par un casting hyper talentueux : Ellen Page, Zoe Bell, Juliette Lewis, Eve, Alia Shawkat, Marcia Gay Harden, Kristen Wiig… Le film est une bouffée de bonheur. On parle pas d’une oeuvre rose bonbon seulement destinée aux filles, loin de là. Bliss est terriblement cool, tout comme ses personnages. Ces femmes sont badass, on a tous envie d’êtres elles. Une ambiance particulière rôde, on a l’impression de voyager et d’être au fin fond du Texas, pas loin d’Austin. C’est plutôt agréable de se poser devant Bliss. Le message est positif et ne s’adresse pas seulement au genre féminin. Il est très rare de voir des films originaux avec une bande de femmes, c’est si  rare qu’il faut absolument l’apprécier. C’est le premier long-métrage signé par Drew Barrymore, l’auteure qui a écrit le roman dont le film est adapté a aussi scénarisé l’oeuvre. Une anecdote raconte qu’elle faisait du roller derby quand elle était plus jeune et le cachait à sa mère pour ne pas la décevoir, tout comme l’héroïne du film.

wwdits filmosphere

What We Do in the Shadows réalisé par Jemaine Clement et Taika Waititi

Vous aimez les comédies horrifiques genre Shaun of the Dead ? Vous allez adorer What We Do in the Shadows (Vampires en tout Intimité en français). Les deux réalisateurs sont également scénaristes du film et ils jouent des vampires. Une petite pépite pleine de bonnes idées. Imaginez une télé-réalité avec des vampires et vous avez le concept du long-métrage. What We Do in the Shadows a été tourné en Nouvelle-Zélande, il y a d’ailleurs une bataille entre les loups-garous et les vampires qui a été filmée au même endroit que la scène de traque entre le Nazgul et Frodon dans La Communauté de l’Anneau de Peter Jackson. A la base les auteurs/réalisateurs avaient fait un court-métrage sur le même sujet, c’était en 2005, ils ont décidé d’exploiter cette super idée 9 ans plus tard pour en faire un long-métrage. L’opus est unique en son genre, il y a le charme du film à petit budget et le talent des acteurs et de l’écriture. On rigole bien devant What We Do in the Shadows tout en étant un peu effrayé parfois, un sentiment bizarre mais pas déplaisant. Taika Waititi a récemment mis en scène Hunt for the Wilderpeople qui est l’un des films de l’année et il est aux commandes du prochain volet de Thor qui sortira en 2017.

Hot Rod filmosphere

Hot Rod réalisé par Akiva Schaffer

Si vous êtes un enfant des années 80 vous serez client, idem pour ceux qui sont fans de cette époque. Dans le film, il y a un jeune homme qui chante du George Michael (RIP) devant ses peluches, un autre fait le remake de la danse de Kevin Bacon dans Footlose. L’opus est souvent rythmé par des hits des années 80. Rien n’indique que l’histoire se déroule pendant cette période. Hot Rod est l’un des films les plus drôles de ces dernières années. Ce n’est pas étonnant quand on sait que c’est une partie de la bande des Lonely Island qui est dans ce long-métrage. L’histoire se concentre sur un jeune homme qui rêve de faire des cascades avec sa moto. Et évidemment, il n’a aucun talent mais il reste totalement sûr de lui. Cela offre des scènes monumentales. Quelques acteurs souvent vus dans des grosses comédies américaines sont à l’affiche comme Isla Fisher, Will Arnett, Danny McBride, Bill Hader .. C’est Adam Samberg qui tient le rôle principal. Il faut aussi noter que Will Ferrell est producteur exécutif et on sent clairement l’univers du monsieur.

terminal filmosphere

Le Terminal de Steven Spielberg

Une beauté parmi tant d’autres dans la filmographie de Steven Spielberg. Le Terminal se moque gentiment du système, des failles qui constituent notre monde. Le récit provient d’une histoire vraie.  Tom Hanks est Victor Navorski et il parle pratiquement pas anglais, il doit travailler son langage et apprendre à se fondre dans la masse pour survivre. Ca parait difficile vu comme ça mais le film regorge de scènes comiques. Il y a de la romance avec Catherine Zeta-Jones, on y voit aussi Zoe Saldana, elle campe le rôle d’un officier d’aéroport fan de Star Trek. La collaboration entre Tom Hanks et Steven Spielberg est encore impeccable, ici c’est la troisième fois qu’ils travaillent ensemble. L’acteur a cette sagesse dans sa voix et ses gestes qui vont parfaitement avec le cinéma de Spielberg. Le Terminal est une preuve qu’un film peut se dérouler dans un petit périmètre tout en étant passionnant.