Hunger Games : rencontre avec Jennifer Lawrence, Elizabeth Banks, Liam Hemsworth et Josh Hutcherson

de le 21/03/2012
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Jennifer Lawrence, connue pour X-Men : le commencement dans le rôle de Mystique, Elizabeth Banks, vue dans la série 30 Rocks et 40 ans, toujours puceau, Liam Hemsworth vu dans Prédictions avec Nicolas Cage et Josh Hutcherson (Le Voyage Au centre de la Terre 1 et 2), étaient réunis pour nous parler de leur nouveau film, Hunger Games. L’heure était à la légèreté et à la déconne.

Dans le premier film, le personnage de Gale reste en retrait. Dans le futur, il va se révéler, quelles scènes attendez vous de jouer dans le prochain film ?

Liam : Le premier livre était mon favori, mon personnage évolue au fur et à mesure, et plus dans le troisième ouvrage. Gale va s’élever, j’espère tourner ces scènes là.

Pouvez-vous nous parler de votre première rencontre avec la science-fiction ?

Josh : Je lisais Dr Seuss lorsque j’étais enfant, je pense que c’est mon premier pas vers le monde fantastique.

Liam : Pour moi c’est S.O.S. Fantômes, j’en garde des bons souvenirs. J’avais recréé l’accessoire du film à partir de boites de céréales.

Jennifer : Quand j’étais petite j’étais obsédée par le corps humain et Pocahontas puis j’ai découvert Harry Potter. D’ailleurs à chaque rentrée je m’imaginais aller à l’école des sorciers.

Elizabeth : Star Wars et 1984 de George Orwell.

Jennifer, votre personnage tire à l’arc, avez vous pratiqué avant d’endosser ce rôle ?

Jennifer : Je vais peut être sonner comme une redneck mais ma famille vivait dans une ferme, on avait des arcs et des flèches et un jour j’ai tiré avec, mais quand j’ai commencé l’entrainement pour Hunger Games j’ai dit que je n’avais jamais pratiqué.

Comment vous êtes vous préparé pour le rôle ? Au niveau du maquillage et des costumes, quel était la préparation autour de tout ça ?

Elizabeth : J’ai passé 3h par jour au maquillage. Je devais prendre une voix théâtrale, j’ai pris des cours de diction pour pouvoir bien rentrer dans mon personnage.

Jennifer : J’ai eu de l’entrainement physique, de la course et du tire à l’arc. Et du yoga.

Liam : Il a fallu que je perde du poids donc j’ai fait un régime et j’ai fait énormément de footing aussi.

Josh : Moi c’est l’opposé (rires) J’ai eu un entrainement intense avec un ex-Navy Seal, j’ai fait toutes sorte de choses comme tirer des pneus etc… Et on m’a aussi teint les cheveux en blond.

Elizabeth, vous avez déjà travaillé avec Gary Ross, comment se sont passé les retrouvailles ?

C’était super, il était beaucoup plus détendu pour ce film. Il avait beaucoup plus de pression pour Pur Sang, la légende de Seabiscuit, même si Hunger Games est un plus gros projet. Il était vraiment clair sur tout, c’est un bon leader, il a une très bonne vision des choses et on était là pour la servir.

Jennifer, le livre est à la première personne, est-ce que ça vous a aidé pour interpréter votre rôle ?

C’est comme n’importe quel film, je n’ai rien senti de différent par rapport à ça. Gary m’a très bien dirigée, c’était juste de l’acting de tous les jours.

Quels ont été les moments les plus difficiles pendant la production du film ?

Josh : Je pense que ce sont les scènes d’actions dans l’arène, il faisait très chaud et on était très nombreux, c’était très éprouvant.

Liam : Il faisait 40 degrés, des gens s’évanouissaient, c’était vraiment difficile.

Quand vous avez lu le script, qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce film ?

Elizabeth: Je voulais être dans le film avant de lire le script, j’adore Gary Ross et je voulais re-travailler avec lui.

Jennifer : Je suis une grande fan du livre, j’aimais ce que Gary Ross voulait en faire, c’est à dire l’opposé d’un pop-corn movie, avec tout cet aspect futuriste.

Liam : j’aimais le personnage, il est vraiment passionné, il est investi, il ne veut pas voir ses amis partir etc… Si j’étais dans la même situation je réagirais un peu comme lui.

Josh : J’ai aimé le mélange des aspects de la vie sociale avec des éléments futuristes, le traitement des personnages est très dynamique, on s’attache à eux. Gary Ross a très bien connecté tout ça.

Est-ce que vous avez tous lu le livre avant ? Ou après avoir su que vous intégrez le film ?

Josh : J’ai lu le livre avant, je savais qu’ils aillaient en faire un film.

Liam : Idem pour moi, d’autant plus que j’espérai être dans la production.

Jennifer: Pareil !

Elizabeth : Je les ai lu il y a longtemps, j’avais mis une option sur le livre avec ma compagnie de production et on l’a eu.

La presse dit que Hunger Games est le nouveau Twilight, que pensez-vous de ça ?

Josh : Twilight a un très gros succès, j’aimerais qu’on ait le même ! Après, ce sont deux mondes complètement différents. Les personnages et les thèmes sont différents, je comprends que la presse compare le phénomène, mais c’est vraiment deux choses à part.

Jennifer, vous apparaissez dans deux franchises avec deux personnages forts et complexes, est-ce que vous vous êtes inspirée d’une héroïne ?

Jennifer : Ces personnages ne sont pas vraiment basés sur d’autres acteurs, ils sont basés sur moi. J’ai toujours été inspirée par des actrices ou des réalisateurs. La première actrice que j’ai vraiment aimé c’est Charlize Theron quand j’avais 14 ans. Mais je ne base pas ce personnage sur quelqu’un d’autre.

Il y a plein de films comme Running Man et des nouvelles de Stephen King qui se rapportent à Hunger Games, est-ce que vous les avez lus ?

Elizabeth : Je trouve aussi que ça ressemble aux mythes grecs et romains, jeter des personnes dans des arènes pour amuser les gens, il y a une ressemblance. Suzanne Collins dépeint plusieurs choses dans son livre, ça ne fait pas référence qu’a Battle Royale par exemple.

Jennifer, vous avez une belle relation avec Woody Harrelson dans le film, comment c’était de travailler avec lui ?

Jennifer : Il est génial, fabuleux, c’est un incroyable acteur, c’était vraiment passionnant.

Josh : il est génial, on l’aime tous, il a une énergie incroyable.

Qu’est-ce que vous aimez dans votre personnage excentrique ?

Elizabeth : C’est quelque chose de fin à travailler, le personnage a beaucoup d’humour, elle a un accent fort et je voulais vraiment coller là dessus. Le personnage a peu d’empathie, ça vient du fait qu’elle a des patrons qui viennent de la capitale.

Vous pouvez parler de vos prochains projets ?

Josh : Je vais être producteur exécutif d’un film qui s’appelle Detention, je voulais être derrière la caméra donc c’est un gros projet pour moi.

Liam : Je joue dans Expendables 2, et j’ai d’autres films à venir.

Jennifer : Je vais jouer dans une comédie noire The Silver Linings Playbook, réalisé par David O. Russel, avec Robert De Niro et Bradley Cooper.

Elizabeth : Deux films vont sortir cette année dans lesquels je joue : « What to Expect When You’re Expecting » et « People Like Us ».