Hayao Miyazaki confirme la fin des productions Ghibli au cinéma

de le 12/11/2014
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

On ne voulait pas y croire. On espérait que l’usine à rêves Ghibli ne s’arrêterait jamais. Pourtant, le maître Hayao Miyazaki a définitivement mis les choses au point et le studio avance tout doucement vers une retraite bien méritée, bien qu’insupportable pour les explorateurs de l’imaginaire.

Ayant reçu un oscar d’honneur le weekend dernier, Hayao Miyazaki s’est entretenu avec le LA Times concernant sa retraite, et plus généralement concernant l’avenir du studio Ghibli. Et le vieux maître n’a pas rapporté de très bonnes nouvelles, ses propos sont par ailleurs assez amers concernant le monde de l’animation. Tout d’abord, il a bien confirmé qu’il prenait sa retraite et que Le Vent se lève restera son dernier long métrage. Une retraite à relativiser dans la mesure où il reste occupé, travaillant notamment sur un manga mettant en scène un samouraï du XVIème siècle (une époque dont il n’aime pas la représentation dans les divers médias, et notamment chez Akira Kurosawa), ainsi que sur l’architecture d’un parc pour les enfants de Fukushima et sur le musée Ghibli.

Hayao Miyazaki s’est ensuite exprimé sur l’avenir du studio Ghibli qui, pour lui, ne produira plus de longs métrages pour le cinéma. D’après ses dires, l’avenir du studio dépendra essentiellement de la « chance » de la nouvelle génération, en particulier pour obtenir des financements. Il s’est enfin exprimé sur l’avenir de l’animation traditionnelle : « je pense que la fin de l’ère du crayon, du papier et de la pellicule est proche ». La mutation vers le tout numérique et l’animation exclusivement par ordinateur aura eu raison d’un des piliers du secteur. En espérant que le mince espoir restant ouvre la porte à une nouvelle route pour le studio Ghibli, sous l’ombre bienfaisante de Hayao Miyazaki.

Source.