Gravity dans l’oeil d’autres cinéastes

de le 08/10/2013
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Succès critique colossal depuis sa présentation en ouverture de la dernière Mostra de Venise, Gravity affole également les chiffres et les analystes. Avec un démarrage inespéré, le nouveau film d’Alfonso Cuarón risque bien de marquer l’histoire pour bien des raisons, au-delà même de ses qualités intrinsèques. En attendant, observons les réactions que le film génère sur la communauté cinématographique, car elles sont sans appel.

On ne le répétera jamais assez, Gravity est un film majeur qui ne devrait pas manquer de marquer l’histoire du cinéma. Il faudra attendre quelques années pour vérifier, donc en attendant, pourquoi ne pas se pencher sur les réactions de quelques confrères d’Alfonso Cuarón ? En effet, qu’importent finalement les quelques 85 millions de dollars déjà glanés de par le monde en quelques jours d’exploitation, l’importance de Gravity se mesure à ce que le film provoque chez les cinéastes du monde entier, qui devront dès à présent composer avec les innovations technologiques permises par cette expérience.

Donc plutôt qu’une vulgaire et inintéressante revue de tweets de journalistes plus intéressés par le bon mot qu’autre chose, voici quelques réactions sur le vif d’une poignée de cinéastes connectés. Elles s’ajoutent à celles plus qu’enthousiastes de James Cameron, pour qui le film représente déjà un idéal de représentation de l’espace au cinéma, qui n’avait pour lui jamais bénéficié d’une si belle captation, ou de Quentin Tarantino qui le place dans ses films préférés de l’année, dans un classement plutôt… étonnant. Dans l’ensemble, le film rend les réalisateurs complètement fous, à l’exception du vétéran Monte Hellman qui s’amuse à relayer nombre de retours négatifs via son compte facebook, ou encore l’écrivain de talent/cinéphile de pacotille Bret Easton Ellis, transformé en troll incontrôlable dès qu’un film provoque un engouement populaire. Ce qui n’est évidemment pas le cas de The Canyons.

Voici donc ce que pensent certains cinéastes de Gravity, d’Eli Roth à Brad Bird, en passant par Alex de la Iglesia, Edgar Wright ou encore Rian Johnson :