Une Vie moins ordinaire (Danny Boyle, 1997)

de le 29/08/2007
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Après la délicieuse comédie noire Petits meurtres entre amis et le drame/choc/délire/culte Trainspotting, Danny Boyle s’est attaqué à un tout autre genre, la comédie romantique. Mais ici point de comédie romantique à l’anglaise avec le sourire colgate de Hugh Grant construite toujours sur le même schéma. Rien de tout cela car Danny Boyle, s’il ne réussit pas toujours ce qu’il entreprend, possède au moins la qualité de vouloir faire des films différents des autres, et cela en s’attaquant à tous les genres. Parfois plusieurs à la fois d’ailleurs.

Il suffit de l’introduction pour saisir que Une Vie moins ordinaire sera un film visuellement bien plus abouti qu’une comédie moyenne, avec une superbe photographie et un montage cut typique des films de Boyle (montage qui continue d’agacer ses détracteurs), ainsi qu’une présentation des personnages et une mise en place des enjeux du récit pour le moins originales!

Car il faut bien se l’avouer, il est difficile de faire de l’original quand on se lance dans une comédie romantique… Dans Une Vie moins ordinaire l’originalité pourrait venir de la présence d’anges qui doivent rétablir la balance d’amour sur terre au risque d’y rester éternellement, malheureusement des anges au milieu d’une histoire d’amour on avait déjà vu ça avec Nicolas Cage et Meg Ryan par exemple (La Cité des anges de Brad Silberling). Non vraiment l’originalité ne vient pas du scénario, même s’il accumule les délires et situations cocasses… C’est la mise en scène qui fait toute la différence, associée au jeu d’acteurs du couple Cameron Diaz/Ewan McGregor.

On parvient à croire sans problème aux sentiments qu’ils veulent nous montrer, et Danny Boyle parvient à sublimer tout ça avec sa caméra qui fait toujours des miracles pour quiconque adhère au style assez clippesque. De plus il faut dire qu’il y a de nombreuses scènes carrément hilarantes, la domination de Diaz sur McGregor étant propice à des gags vraiment géniaux. Définitivement, une comédie romantique peut être un bon film, à condition d’y mettre les bons ingrédients… là c’est du tout bon!

À la fois comédie romantique, road-movie délirant, et comédie complètement folle, Une Vie moins ordinaire est une belle petite réussite de Danny Boyle. Même s’il s’agit sans doute de son film le moins (re)connu, il s’agit là d’un beau petit moment de cinéma bourré d’idées fort sympathiques. Un très bon moment.

FICHE FILM
 
Synopsis

Robert vient d'être licencié, sa petite amie le quitte et de surcroît personne ne veut croire au roman qu'il veut écrire. Alors, pour se détendre, il enlève la fille de son patron et part en cavale avec elle sur les bras.