Exclu : Sam Raimi reprend les rênes de The Amazing Spider-Man

de le 01/04/2014
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Amazing Spider-Man 4 posterCe n’est un secret pour personne, The Amazing Spider-Man 4 ne sera pas réalisé par Marc Webb qui a décidé de jeter l’éponge après trois films. Dans le cadre d’un dossier consacré à la saga de l’homme-araignée au cinéma, nous nous sommes entretenus avec Sam Raimi qui nous a fait quelques révélations plutôt excitantes, et notamment son retour pour reprendre en main la saga qui prend selon lui la mauvaise direction.

Malgré de bons résultats, Sony a enfin réalisé que Marc Webb n’était pas l’homme de la situation pour mettre en scène les aventures de Spider-Man. Nous avons contacté par mail Sam Raimi, via son agent aux US, afin d’avoir son sentiment sur l’évolution de sa création. Sans se montrer trop virulent mais en gardant un regard critique, il nous a surtout révélé que Sony lui avait proposé de reprendre la saga suite au départ de Marc Webb et que, surprise, il avait accepté. Sam Raimi travaille depuis la sortie du Monde fantastique d’Oz sur une suite qu’il mettra en scène, toujours avec Andrew Garfield dans le rôle de Peter Parker. Lucide sur son travail, il nous confie « J’ai quelques regrets par rapport à Spider-Man 3, et en particulier sur le traitement de Vénom dont je ne suis pas très fier. Je sais qu’il est aimé des fans, et il fera donc son retour, mais avec une attention particulière. Nous avons déjà proposé le rôle à Tobey Maguire qui était très excité à cette idée. »

Mais ce n’est pas tout, car le vieux fantasme de voir Bruce Campbell en Mysterio se réveille également. Sam Raimi nous a confié qu’en l’état, le script qu’il écrit avec David Goyer comporte ces deux bad guys et qu’il souhaite utiliser la performance capture pour leur donner vie à l’image. Le tournage s’annonce plutôt massif, avec une sortie planifiée autour de l’été 2017. Sam Raimi est par ailleurs en discussion pour filmer The Amazing Spider-Man 4 en 48 fps, sa condition pour accepter de tourner le film en 3D comme le réclame le studio. « Les déplacements de Spidey en 3D ne pourront trouver une fluidité et un naturel qu’en utilisant le HFR, qui est pour moi la technologie d’avenir de tous les blockbusters en relief ». Cela pourrait définitivement démocratiser le procédé. Dans tous les cas, difficile de trouver une annonce plus enthousiasmante.