TOUS LES ATICLES
 
Affiche de Poesia sin fin

Poesía sin fin (Alejandro Jodorowsky, 2016)

Trois ans après La Danse de la réalité, le cinéaste Alejandro Jodorowsky poursuit ses mémoires ex...
Affiche de The Neon Demon de Nicolas Winding Refn

The Neon Demon (Nicolas Winding Refn, 2016)

A la fois constant et surprenant, Nicolas Winding Refn continue de bâtir son œuvre dans un cinéma...

The Dead Lands (Toa Fraser, 2014)

Changement de registre radical pour Toa Fraser qui, après deux comédies dramatiques et un film su...

La Isla mínima (Alberto Rodríguez, 2014)

Avec son triomphe mérité aux derniers Goyas, avec face à lui des concurrents pourtant plus que sé...

Tale of Tales (Matteo Garrone, 2015)

Abracadabra. Alors surgit soudainement, en compétition officielle au festival de Cannes, une sing...

Valley of Love (Guillaume Nicloux, 2015)

Fondu vers l’image. Un plan étouffant d’Isabelle Huppert, de dos, en train de trainer...

Queen and Country (John Boorman, 2014)

Quel que soit le résultat, difficile de passer outre l’importance d’une œuvre d’adieux dans la ca...

Wake in Fright (Ted Kotcheff, 1971)

Essentiellement réalisateur de télévision jusqu’à la fin des années 60, une activité avec l...

Sea Fog – les clandestins (Sim Seong-bo, 2014)

Festival du Film Coréen à Paris 2014 : film d’ouverture. Quand il n’aligne pas les ch...

Hyena (Gerard Johnson, 2014)

Étrange Festival 2014 : compétition internationale. Le réalisateur britannique Gerard Johnson est...

The Voices (Marjane Satrapi, 2014)

Étrange Festival 2014 : prix Nouveau Genre et prix du public. Avec The Voices, Marjane Satrapi en...
affiche de Zero Theorem

Zero Theorem (Terry Gilliam, 2013)

Le plus anglais des réalisateurs américains, aussi génial soit-il, n’a jamais vraiment eu d...

affiche de Detective Dee 2

Détective Dee 2 : la légende du dragon des mers (Tsui Hark, 2013)

En donnant une suite/prequel à son merveilleux Détective Dee premier du nom, Tsui Hark poursuit c...

Blue Ruin (Jeremy Saulnier, 2013)

Pour son deuxième film, Jeremy Saulnier se penche sur le genre très codé du revenge movie qu&rsqu...

The Raid 2 (Gareth Evans, 2014)

The Raid a fait l’effet d’une petite bombe à sa sortie. Il était normal qu’il s...

Lost River (Ryan Gosling, 2014)

La liste des acteurs cherchant à raconter des histoires en passant de l’autre côté de la ca...

Cold in July (Jim Mickle, 2014)

En trois films, Jim Mickle s’est imposé comme une des figures majeures du cinéma de genre, ...

Maps to the Stars (David Cronenberg, 2014)

Cronenberg débarque au festival de Cannes avec Maps to the Stars. Peu aidé par un scénario médioc...

Joe (David Gordon Green, 2013)

Après un long passage dans la comédie, plus ou moins heureux, David Gordon Green opère un retour ...

Diana (Oliver Hirschbiegel, 2013)

Diana est évidemment un gros pari pour l’allemand Oliver Hirschbiegel. En se penchant sur la fin ...

We are what we are (Jim Mickle, 2013)

Étrange Festival 2013 : compétition internationale. Réalisateur fascinant dans son évolution, Jim...

Snowpiercer, Le Transperceneige (Bong Joon Ho, 2013)

Plutôt que de plonger dans le grand bain à remous d’une production 100% américaine, Bong Jo...

Only God Forgives (Nicolas Winding Refn, 2013)

Deux ans après Drive, bombe atomique qui aura eu le mérite d’imposer le nom de Nicolas Wind...

Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines) (Arnaud Desplechin, 2013)

Si Arnaud Desplechin s’est toujours situé dans le haut du panier de ce satané cinéma d&rsqu...

Tel père, tel fils (Hirokazu Koreeda, 2013)

Après le très beau I Wish, Hirokazu Koreeda reste dans la même veine. Plein de poésie et de douce...

Heli (Amat Escalante, 2013)

Après le faux choc de Los Bastardos, Amat Escalante, disciple de Carlos Reygadas, explore un nouv...

Post Tenebras Lux (Carlos Reygadas, 2012)

Carlos Reygadas est-il un génie ou un escroc ? Jusqu’à aujourd’hui, on pouvait encore...

Berberian Sound Studio (Peter Strickland, 2012)

Trois ans après l’éblouissant Katalin Varga, le britannique Peter Strickland est de retour ...

7 Psychopathes (Martin McDonagh, 2012)

Le réalisateur de Bons baisers de Bruges qui s’entoure d’un des plus beaux castings d...

Headshot (Pen-Ek Ratanaruang, 2011)

Après l’échec cuisant de Nymph présenté en 2009 dans la sélection Un Certain regard du fest...

The Island (Kamen Kalev, 2011)

Eastern Plays marquait la naissance d’un auteur bulgare plus que prometteur. Un premier fil...

Touristes (Ben Wheatley, 2012)

Après l’impressionnant et presque insaisissable Kill List, qui partait dans tous les sens p...

Malveillance (Jaume Balagueró, 2011)

PIFFF 2011 : Film d’ouverture Depuis une quinzaine d’années et sous l’impulsion...

L’ivresse de l’argent (Im Sang-soo, 2012)

En 2010 The Housemaid du surdoué Im Sang-soo récoltait une volée de bois vert, conspué par une ma...

La Part des anges (Ken Loach, 2012)

Après Route Irish qui passait à côté de son mélange des genres, entre la charge socio-politique e...

Au-delà des collines (Cristian Mungiu, 2012)

Depuis sa palme d’or récolté en 2007 pour l’impressionnant 4 mois, 3 semaines, 2 jour...

Reality (Matteo Garrone, 2012)

En 2008 Matteo Garrone frappait très fort avec Gomorra, réinvention du film de gangsters par l&rs...

I Wish – nos vœux secrets (Hirokazu Koreeda, 2011)

Après son aparté Air Doll qui revisitait intelligemment le mythe de Pinocchio, cet artiste majeur...

[•REC³] Génesis (Paco Plaza, 2012)

[•REC] premier du nom, malgré tous les défauts qu’on pouvait lui trouver, et notamment dans...

Sport de filles (Patricia Mazuy, 2012)

Sport de filles n’est pas menteur : le film affiche la couleur d’emblée, dès son affiche : ...

Poulet aux prunes (Vincent Paronnaud & Marjane Satrapi, 2011)

Dans le genre bien défini (quoique) du « film casse-gueule » le petit dernier s’appelle Pou...

Drive (Nicolas Winding Refn, 2011)

Ce n’est qu’une confirmation, car il est soutenu ici depuis le début, mais Nicolas Wi...

Kill List (Ben Wheatley, 2011)

Étrange Festival 2011 : Compétition Internationale. Cela faisait quelques temps que le cinéma de ...

Les Bien-aimés (Christophe Honoré, 2011)

Cette année le Festival de Cannes était un grand cru, tout le monde est plus ou moins d’acc...

The Murderer (Na Hong-jin, 2010)

Ne l’appelez plus « Yellow Sea », la fameuse mer jaune qui sépare la Corée de la Chine et q...

Habemus Papam (Nanni Moretti, 2011)

L’air de rien, Nanni Moretti présentait cette année son sixième film en compétition à Canne...

Detective Dee : Le mystère de la flamme fantôme (Tsui Hark, 2010)

Depuis le chef d’oeuvre mutilé Seven Swords, sa variation grandiose du mythe des 7 samouraï...

Kill Me Please (Olias Barco, 2010)

Qui aurait parié un centime sur la suite de la carrière d’Olias Barco après le lamentable S...

Tournée (Mathieu Amalric, 2010)

Sélection presque surprise au festival de Cannes cette année, le quatrième film de l’acteur...

Nuits d’ivresse printanière (Lou Ye, 2009)

Pour son sixième long-métrage, le réalisateur faisant partie de la fameuse sixième génération de ...

Life During Wartime (Todd Solondz, 2009)

Apparu sur la scène indépendante US il y a un peu plus de vingt ans, Todd Solondz jouit d’u...

Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising (Nicolas Winding Refn, 2009)

Amateurs de grands films barbares qui après avoir vu les premières images s’attendaient à u...

La Horde (Yannick Dahan & Benjamin Rocher, 2009)

On l’attend tous (enfin tous les amateurs de cinéma de genre) depuis trop longtemps. Produc...

[•REC]² (Jaume Balagueró & Paco Plaza, 2009)

Il y a 2 ans se formait un duo qu’on n’attendait pas forcément, 2 artistes appartenan...

Thirst, Ceci est mon Sang (Park Chan-wook, 2009)

« Mélodrame érotico-gore tragique et déprimant », c’est ainsi que le réalisateur présente s...

Ploy (Pen-Ek Ratanaruang, 2007)

Après son pur exercice de style Vagues Invisibles (magnifié par la photo de Chris Doyle), le réal...

Bronson (Nicolas Winding Refn, 2008)

Comment se relever après une trilogie aussi terrassante que Pusher? Le réalisateur danois a trouv...

Valse avec Bachir (Ari Folman, 2008)

Reparti bredouille du festival de Cannes où il avait réussi à porter toute l’attention sur ...

Gomorra (Matteo Garrone, 2008)

Une nouvelle preuve que le cinéma italien qu'on disait mort est en train de renaître...

Les Proies (Gonzalo López-Gallego, 2007)

Réalisateur de courts-métrages et de déjà 2 longs qui ont fait parler d’eux dans plusieurs ...

[•REC] (Jaume Balagueró & Paco Plaza, 2007)

Précédé d’un buzz sans précédent pour un film espagnol, [•REC] est avant tout la rencontre ...