TOUS LES ATICLES
 

Ava (Léa Mysius, 2017)

À la manière d’un amour de vacances, le premier film de Léa Mysius à tout de la passion exa...
affiche de Mademoiselle de Park Chan-wook

Mademoiselle (Park Chan-wook, 2016)

Retour en Corée, au moins en partie, pour Park Chan-wook après une expérience américaine plus que...

Affiche de L'été de Kikujiro de Takeshi Kitano

L’été de Kikujiro (Takeshi Kitano, 1999)

Deux ans après la consécration internationale reçue pour son merveilleux Hana-Bi, Takeshi Kitano ...
Green Room affiche

Green Room (Jeremy Saulnier, 2015)

La violence est un cycle infernal que la société américaine ne manque pas de mettre à jour lors d...

Sorcerer (William Friedkin, 1977)

Bien plus qu’un simple remake du chef d’œuvre de Henri-Georges Clouzot, Le Salaire de la pe...

The Duke of Burgundy (Peter Strickland, 2014)

L’obsession de Peter Strickland pour le cinéma des années 70 s’exprime à nouveau avec...

Ali (Michael Mann, 2001)

Souvent laissé de côté dans la courte mais dense filmographie de Michael Mann, Ali représente pou...

White Bird (Gregg Araki, 2014)

Tout juste dix ans après l’éprouvant Mysterious Skin, Gregg Araki se relance dans l’a...

Northwest (Michael Noer, 2013)

Avec Nicolas Winding Refn parti vers d’autres sphères, le Danemark se cherche de nouveaux t...

Bleeder (Nicolas Winding Refn, 1999)

Après des débuts tonitruants avec Pusher, le danois Nicolas Winding Refn continue d’explore...

Survivre (Baltasar Kormákur, 2012)

Festival De Cinéma Européen des Arcs 2012 : en compétition. Avec 8 films en 12 ans, Baltasar Korm...

Después de Lucía (Michel Franco, 2012)

Après le déjà terrible Daniel y Ana, le mexicain Michel Franco poursuit son exploration de la mon...

Trishna (Michael Winterbottom, 2011)

Depuis les années 90 l’anglais Michael Winterbottom construit une œuvre en dents de scie da...

Batalla en el cielo (Carlos Reygadas, 2005)

Les chemin de croix vers la mort pour accéder à un état de grâce, voilà ce qui semble passionner ...

Nuit Blanche (Frédéric Jardin, 2011)

Devant Nuit Blanche, sensation du dernier TIFF où tous les gros studios ont voulu acheter les dro...

L’ours Montagne (Esben Toft Jacobsen, 2011)

Avec L’Ours Montagne, présenté à la Berlinale et au festival d’Annecy, se posent plus...

Blackthorn (Mateo Gil, 2011)

À force d’entendre crier que le western est mort, enterré symboliquement par Clint Eastwood...

Une Pure affaire (Alexandre Coffre, 2011)

Il est possible de faire en France des films intelligents et justes adaptés de romans anglo-saxon...

Welcome to the Rileys (Jake Scott, 2010)

À déjà 45 ans, le fils de Ridley Scott n’a plus vraiment à prouver ses qualités de metteur ...

Captifs (Yann Gozlan, 2010)

Cette année à l’Étrange Festival, deux espoirs du cinéma de genre français présentaient leur prem...

Be Bad! (Miguel Arteta, 2009)

Alors qu’on attend de plus en plus fébrilement de le voir dans Scott Pilgrim vs. the World,...

Eyes of War (Danis Tanovic, 2009)

Alors qu’il fut une immense révélation dès la sortie de son premier film, No Man’s La...

La Comtesse (Julie Delpy, 2009)

Pour son troisième film derrière la caméra (après Looking for Jimmy et 2 Days in Paris), l’...

Old Boy (Park Chan-wook, 2003)

On continue la redécouverte de la trilogie de la vengeance avec le film qui a fait le plus parler...

2 Sœurs (Kim Ji-woon, 2003)

2003, une année bénie pour le cinéma coréen! Cette année sont sortis parmi les meilleurs films ja...

Crash (David Cronenberg, 1996)

Vilain petit canard dans la filmographie du réalisateur canadien, Crash avait en son temps choqué...

Samaria (Kim Ki-duk, 2004)

Estampillé « film mineur » du réalisateur coréen à sa sortie, ce Samaria a pourtant tout de l&rsq...

Diary of the Dead (George A. Romero, 2007)

2007 aura marqué une sorte de virage dans le film de genre, qu’il soit d’horreur ou f...

Eden Log (Franck Vestiel, 2007)

A la sortie d’Eden Log on a un peu lu tout et n’importe quoi… certains (rares) ...

Ma 6-T va crack-er (Jean-François Richet, 1997)

Sorti deux ans après La Haine, Ma 6-T va crack-er entretient comme seul véritable point commun av...