Barry Seal : Tom Cruise producteur, l’esprit d’équipe

de le 25/08/2017
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Francis Ford Coppola, Ridley Scott, Oliver Stone, Paul Thomas Anderson, Robert Redford, Stanley Kubrick, Sydney Lumet, Martin Scorsese, Michael Mann… La liste des plus grands cinéastes d’Hollywood est longue dans le carnet d’adresses de Tom Cruise. Forçant l’admiration de tous en effectuant lui-même des cascades périlleuses sur les plateaux, l’acteur américain est véritablement à part dans le cinéma actuel. Cet infatigable showman impose – parfois malgré lui – sa marque sur les films et sait attirer le public dans les salles, rien qu’avec son nom en haut de l’affiche. Méga star à l’écran, son travail n’est pas moindre en coulisses. Car Tom Cruise est devenu également producteur. Si les réalisateurs les plus prestigieux se bousculent dans sa carrière, rares sont ceux à avoir croisé deux fois son chemin. Jusqu’à très récemment, seuls Tony Scott et Steven Spielberg s’étaient démarqués. Avec le premier, Top Gun et Jours de tonnerre propulsèrent l’acteur à la fin des années 1980. Avec le second, Minority Report et La Guerre des mondes assirent d’autant plus le statut de Cruise au sommet d’Hollywood au début des années 2000. Il produira aussi en 2005 les Rencontres à Elizabethtown de Cameron Crowe, pour lequel il avait été Jerry Maguire dix ans plus tôt. Depuis, l’acteur s’était toujours tenu à un seul film par réalisateur. Mais le producteur en lui a changé la donne. Il se présente aujourd’hui avec une fidélité plus solide envers ses collaborateurs avec qui il renouvèle les films. Doug Liman, réalisateur de l’irrévérencieux et frénétique Barry Seal : American Traffic, fait partie de ces happy few à bénéficier de l’influence du producteur Tom Cruise.

 

Christopher McQuarrie

Jack Reacher (2012) – Mission: Impossible – Rogue Nation (2015) – Mission: Impossible 6 (2018)

C’est Christopher McQuarrie qui fut le premier a entrer des les petits papiers de Tom Cruise. Leur rencontre se fit sur le film Valkyrie de Bryan Singer, dans lequel l’acteur incarnait un officier allemand tentant d’assassiner Adolf Hitler. Lorsque Cruise devint en 2011 acteur et producteur sur Jack Reacher, il engagea d’abord McQuarrie pour en réécrire le scénario, avant de lui laisser aussi la réalisation. Cela faisait huit ans que Christopher McQuarrie n’avait pas été derrière la caméra depuis The Way of the Gun. Suite au succès mérité du premier Jack Reacher, les projets avec Tom Cruise vont s’enchaîner en parallèle de son travail de scénariste. Sur le papier, McQuarrie lui adaptera un manga de science-fiction avec Edge of Tomorrow et plongera dans la mythologie des Universal Monsters pour La Momie. Or, le duo d’acteur/producteur et de réalisateur/scénariste qu’ils formèrent sur Jack Reacher n’allait pas en rester là. Tom Cruise aura la bonne idée de laisser à Christopher McQuarrie la possibilité de laisser son empreinte sur la saga Mission: Impossible avec les cinquième et bientôt sixième épisode, qui devrait sortir à l’été 2018.

 

Doug Liman

Edge of Tomorrow (2014) – Barry Seal : American Traffic (2017) – Luna Park (20??) – Live Die Repeat and Repeat (20??)

Au début des années 2000, le réalisateur venu du cinéma indépendant Doug Liman avait réussi à tracer sa route à Hollywood avec La Mémoire dans la peau et Mr. & Mrs. Smith. Sa carrière marqua un léger coup d’arrêt avec l’échec commercial de Jumper. Ce ne sera qu’avec Tom Cruise qu’il renoua avec le succès au box office, avec la belle surprise que fut le blockbuster de science-fiction Edge of Tomorrow durant l’été 2014. Incarnant d’habitude le héros parfait par excellence, c’est avec Doug Liman que Cruise s’autorise des rôles plus ambigus. Il était donc un militaire lâche face à une invasion extraterrestre, il est cette année Barry Seal, un pilote d’avion travaillant pour la CIA et qui trafique en douce des armes et de la drogue, et il sera dans leur prochain Luna Park un ouvrier spatial malintentionné, se rendant sur la Lune pour voler une source d’énergie. De plus, suite au succès du premier volet, Doug Liman signera aussi la suite d’Edge of Tomorrow, retrouvant Tom Cruise dans le rôle principal, ainsi qu’à la production.

 

Edward Zwick

Le Dernier samouraï (2003) – Jack Reacher : Never Go Back (2016)

Parti d’une idée du réalisateur Vincent Ward et d’un scénario de John Logan, Le Dernier samouraï représentait Tom Cruise en ancien soldat de l’armée américaine, qui découvrait la culture du bushido dans le Japon des années 1870. Cette fresque de 2003 fut proposée à des cinéastes comme Peter Weir ou Francis Ford Coppola, avant d’être réalisée par Edward Zwick (Glory, Couvre-feu). Également producteur, Cruise s’était beaucoup impliqué dans le projet : il s’était entraîné à l’art du sabre, suivit des cours de Japonais et accomplit de dangereuses cascades devant la caméra. Il faudra attendre près de quatorze ans pour qu’Edward Zwick ne revienne auprès de Tom Cruise. Le producteur cherchait alors quelqu’un de confiance pour réaliser la suite de Jack Reacher. Zwick collabora également au scénario de ce Jack Reacher : Never Go Back, sorti en début d’année. Ce fut la seconde fois que Tom Cruise incarnait le héros redondant d’une franchise au cinéma avec, bien entendu, celui d’Ethan Hunt des Mission: Impossible.

 

Joseph Kosinski

Oblivion (2013) – Top Gun : Maverick (2019)

Après avoir convaincu les studios Disney d’une suite à leur mythique Tron, l’imaginaire visuel du réalisateur Joseph Kosinski trouva en Tom Cruise un admirateur qui allait compter. Lors de la présentation de Tron : l’héritage au célèbre Comic Con de San Diego, le réalisateur montra aussi quelques planches d’un autre projet de science-fiction sur lequel il travaillait depuis longtemps. Oblivion manqua de n’être qu’un roman graphique, avant que l’agent de Tom Cruise ne le contacte quelques jours après. Disney abandonna les droits d’Oblivion aux studios Universal, et le producteur Tom Cruise entra dans la course. Il incarna pour Kosinski son Jack Harper, dernier représentant de l’humanité, protecteur d’une Terre ravagée. On pensait alors que leur collaboration s’arrêterait là. C’était sans compter sur le retour d’un projet de (très) longue date : la suite de Top Gun. Le projet a connu de nombreux soubresauts sur plus de trente ans. Or, ce n’est que très récemment que sa mise en œuvre semble enfin concrète. Tom Cruise redeviendra ce pilote de chasse à la dextérité innée dans cette suite sous-titrée Maverick que Joseph Kosinski devrait mettre en scène.