Bande-annonce d’Inherent Vice de Paul Thomas Anderson

de le 30/09/2014
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

inherent vice posterLe petit génie est de retour. Après l’imposant The Master, Paul Thomas Anderson revient à une certaine légèreté avec Inherent Vice, un des évènement cinématographiques de cette fin d’année, qui se dévoile à travers une première bande-annonce.

Ayant plus ou moins délaissé la comédie depuis quelques temps, Paul Thomas Anderson y revient cette année avec Inherent Vice, ou « Vice caché », son adaptation du roman éponyme de Thomas Pynchon. A la vision de cette première bande-annonce pour laquelle le réalisateur a pris son temps pour enfin la dévoiler, on retrouve clairement la patte du réalisateur de Boogie Nights, mais débarrassé de ses modèles un peu trop imposants. S’il fallait trouver une filiation, elle est cette fois à chercher du côté des frères Coen et notamment de The Big Lebowski, autant pour le côté « stoner » que pour la bizarrerie de l’ensemble. Inherent Vice réunit un beau casting, avec Joaquin Phoenix en lead, entouré de Josh Brolin, Owen Wilson, Benicio Del Toro, Maya Rudolph, Martin Short et Katherine Waterston. La photographie de Robert Elswit, la musique de Johnny Greenwood, les décors de David Crank… tout semble réuni pour qu’Inherent Vice soit une belle réussite de plus à mettre à l’actif de Paul Thomas Anderson, sachant que le tournage de ce film a été qualifié de véritable « chaos » par plusieurs acteurs. Une information étonnante étant donnée la rigueur habituelle qui émane de son œuvre.

[box_light]Synopsis : L’ex-petite amie du détective privé Doc Sportello surgit un beau jour, en lui racontant qu’elle est tombée amoureuse d’un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l’épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire… Mais ce n’est pas si simple…
C’est la toute fin des psychédéliques années 60, et la paranoïa règne en maître. Doc sait bien que, tout comme « trip » ou « démentiel », « amour » est l’un de ces mots galvaudés à force d’être utilisés – sauf que celui-là n’attire que les ennuis. [/box_light]

Inherent Vice sortira en France le 4 mars 2015 (et le 12 décembre aux USA).