Avatar : James Cameron va tourner quatre films en même temps

de le 19/04/2016
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

James Cameron met toujours la barre très haut. Parce que c’est James Cameron.

L’annonce d’un quatrième film pour la saga Avatar a enflammée le net la semaine dernière, le cinéaste canadien s’était rendu au CinemaCon de Las Vegas pour annoncer un nouvel opus.

Quatre films ça fait beaucoup, mais ça n’impressionne pas le réalisateur d’Aliens et Titanic. James Cameron s’impose toujours de nouveaux défis, pour les suites d’Avatar le challenge sera de tourner plusieurs films en même temps. Quelque chose qu’il n’avait jamais fait, donc pourquoi pas.

Cameron a parlé de son futur projet à un média américain : « Il ne s’agit pas de 4 films tournés à la suite de l’autre. C’est en réalité une seule et unique gigantesque production. Cela ressemble plus à la façon dont vous tourneriez une mini-série. Nous tournerons tous les scénarios en même temps. Ainsi, le lundi je ferai une scène pour le film 4, alors que le mardi ce sera une scène du film 1. On passera de l’un à l’autre pour avoir une grosse histoire de 8 heures. Et ça va être un sacré défi de garder tout ça cohérent dans nos têtes. Cela sera probablement le plus gros challenge de ma carrière, tout comme ce sera un défi pour les comédiens. C’est une saga. C’est comme faire la trilogie du Parrain, mais d’un coup. »

James Cameron est un grand admirateur de la trilogie du Parrain, il l’a déjà mentionné dans plusieurs interviews. C’est le film de référence sur la famille pour lui (et pour nous aussi).

Il a également ajouté qu’il voulait sortir un film tous les ans mais qu’il fallait prendre en compte les sorties de la saga Star Wars. Ni lui, ni eux n’ont envie de se retrouver face à l’autre :

« Mes plans prévoyaient une sortie tous les ans, mais nous avons fait le choix d’élargir. Je ne veux évidemment pas tomber à la même date que les suites de Star Wars. Ça ne serait pas fair-play envers eux, a-t-il plaisanté, c’est simplement du bon business. Je ne veux pas de compétition avec eux, cela serait stupide. Et espérons qu’ils ne veuillent pas de compétition avec nous ».

De notre coté, on a hâte de découvrir les premières photos de cette gigantesque production.