Amour et Paradis: Amour : bandes annonces des romances cannoises

de le 13/05/2012
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Michael Haneke et Ulrich Seidl, géniaux, provocateurs, philosophes, ils ont à la fois si peu en commun et sont tellement proches cette année au Festival de Cannes. Le premier, palmé pour Le Ruban blanc en 2009, va nous parler d’amour à sa manière, comme il a déjà pu le faire par le passé, mais cette fois à travers un couple d’octagénaires. Aucun doute qu’il va encore repousser son analyse minutieuse de la lente destruction du noyau familial, du couple et des valeurs morales. Avec Michael Haneke, le mal le plus absolu n’est jamais très loin de la plus pure des beautés, donc sa vision avec Amour risque bien de retourner durablement les festivaliers.

La bande-annonce toute fraîche ci-dessous.

Le second, Ulrich Seidl, fait lui bien partie de la caste des grands provocateurs. Pas toujours très fin et adepte du choc frontal, de la crudité de l’image et des scènes, il entame sa trilogie sur le paradis avec Paradis: Amour. L’amour oui, mais là encore pas tel qu’on peut l’entendre habituellement. Ainsi, son sujet d’analyse n’est ni plus ni moins que le tourisme sexuel. Les premières images annoncent plutôt bien la couleur, celle du film-scandale qui a cruellement manqué à Cannes l’année dernière alors que l’édition était exceptionnelle. Du cul, des grosses dames riches qui se tapent des jeunes africains pour créer leur illusion de l’amour, le programme des réjouissances risque d’être chargé.

La bande-annonce ci-dessous.

Cannes, une belle histoire d’amour cette année…